DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences et techniques

180 points ECTS
6 Semestres

Lieu de formation : Besançon. Belfort.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+3
Forme de l'enseignement : A distance, En présentiel
Formation : Initiale, Continue

Contact : Scolarité Licence Sciences pour l'ingénieur - UFR ST - Besançon

scolarite.licence.ufr-st@univ-fcomte.fr

03 81 66 66 50

Contact : Scolarité Licence Sciences pour l'ingénieur - UFR STGI - Belfort

scolaritelicencesciences.stgi@univ-fcomte.fr

03 84 22 27 22


Fiche 171 maj le 25/09/2017 13:01

Licence Sciences pour l'ingénieur




Dénomination officielle : Licence Sciences pour l'ingénieur
Domaine de formation : Sciences, technologies, santé

Présentation

Le programme est construit autour d'un projet de formation cohérent avec le référentiel national des licences . Ce programme s'inscrit dans le champ de formation des Sciences pour l'Ingénieur. Il est construit autour de 5 parcours dont 3 sont proposés par l'UFR-ST de Besançon : le parcours Electrique et Automatisme (EA), le parcours Ingénierie Mécanique et Conception (IMC) et le parcours Génie mécanique (GM) et deux sont proposés par l'UFR STGI: parcours ingénierie électrique et énergie (IEE) et le parcours thermique et énergie (TE). Le programme est porté par une équipe pédagogique formée d'enseignants chercheurs, de PRAG de génie mécanique, de PAST et de vacataires, dont les compétences correspondent aux champs disciplinaires couverts par les parcours. Un responsable de mention, des responsables de parcours, des responsables d'année, des responsables de semestre et des responsables de modules sont impliqués dans la construction et le pilotage du programme. 4 des 5 parcours viennent en appui aux Cursus de Master en Ingénierie, formation en cinq ans qui prépare au métier d'ingénieur (voir fiche AOF des CMI ). 26 Universités françaises se sont regroupées en réseau, le réseau FIGURE : Formation à l'InGénierie par des Universités de REcherche, pour proposer ces formations CMI exigeantes et motivantes inspirées des cursus des grandes universités internationales.
Les liens avec la recherche sont importants. Les départements de l'institut FEMTO-ST qui viennent en appui pour la licence SPI et les CMI sont les départements MN2S (Micro nano sciences et systèmes), AS2M (Automatisme des systèmes mécaniques et mécatroniques), TF (temps-fréquence), Mécanique appliquée (DMA), Energie et optique. Les parcours sont construits de sorte que les étudiants puissent acquérir des notions générales , disciplinaires et transversales avec une progression pédagogique allant vers la spécialisation en 3ème année. Cela permet aux étudiants de se réorienter s'ils le souhaitent après le S2 mais aussi après la L2 dans une moindre mesure. Un apprentissage par projet a été mis en place dans la formation dans certaines unités d'enseignement afin de favoriser l'implication des étudiants dans leur apprentissage et leur apprendre à travailler en groupe. Un projet de semestre en L3 donné par les équipes pédagogiques de la formation permet aux étudiants d'appréhender en autonomie des notions abordées dans les semestres précédents. Un stage de 6 à 10 semaines selon les parcours permet aux étudiants n'ayant pas encore effectué de stage de connaître le monde de l'entreprise dans la spécialité du parcours. Les stages à l'étranger sont fortement encouragés tout comme les semestres ERASMUS. Des compétences transversales (expressions, synthèse...) sont données au cours de la formation pour permettre une meilleure intégration dans le monde professionnel.

Objectifs

La licence SPI a pour but de fournir aux étudiants des connaissances en Sciences pour l'Ingénieur et intègre les disciplines de l'EEA (Electronique, Electrotechnique, Automatique), de la mécanique, de l'énergétique et de la thermique.

La licence Sciences pour l'Ingénieur est organisée de façon à permettre à l'étudiant de décider de sa spécialisation en rapport avec son projet professionnel ; elle se veut générale en début de cursus pour ensuite se spécialiser progressivement vers le domaine choisi en fin de licence. La formation comporte des aspects théoriques fondamentaux (Mathématiques, Physique, Informatique) afin d'assurer aux étudiants des bases solides pour le domaine des Sciences pour l'Ingénieur et de leur permettre d'éventuelles évolutions ou reconversions thématiques. La spécialisation dans le domaine du SPI se décline à travers plusieurs parcours en fonction des compétences présentes sur les sites de Besançon et Belfort et en concordance avec l'offre de master pour les étudiants souhaitant poursuivre leurs études. Ainsi les étudiants font un choix d'option en S2, pour ensuite s'orienter vers un domaine (mécanique, électronique automatique, ingénierie électrique, thermique et énergétique) en L2 et finaliser leur parcours en L3 :

- parcours Electronique Automatique (Besançon)

- parcours Génie mécanique (Besançon)

- parcours Ingénierie Mécanique et Conception (Besançon)

- parcours Ingénierie Electrique et Energie (Belfort)

- parcours Thermique et Energétique (Belfort)

La formation comprend un stage en troisième année de licence pour tous les parcours. Ce stage est un outil pédagogique au service de l'étudiant qui lui permet de concrétiser ses acquis pédagogiques, de participer au fonctionnement et à la vie d'une entreprise et de mettre en pratique son esprit d'initiative. Ce stage dure entre 6 et 10 semaines et fait l'objet d'une convention liant l'UFC, l'étudiant et l'entreprise d'accueil.


Compétences

Compétences disciplinaires:
Selon les parcours, les compétences sont dans les domaines EEA, mécanique, thermique, énergie.
Choisir une méthode de conception à l'aide d'une documentation adéquate afin d'être en accord avec le cahier des charges.
Savoir utiliser les composants (mécanique, automatique, électronique...) et la technologie nécessaire à l'élaboration d'un système.
Savoir réaliser des schémas en utilisant des logiciels dédiés.
Savoir faire une simulation d'un montage.
savoir modéliser et réaliser le contrôle d'un processus réel.
Savoir concevoir le prototype d'un système.
Savoir mettre en oeuvre la programmation d'un système (électronique, automatique, électrique).
Savoir rédiger un dossier technique.
Savoir mettre en oeuvre un système de mesures.


Compétences transversales:
Comprendre les notices en anglais scientifique
Participer au choix d'une méthode de conception à l'aide de documentation pour être en accord avec un cahier des charges.
Participer à la rédaction d'un cahier des charges.
Savoir faire un rapport synthétique, une présentation en français et en anglais