DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences du langage, de l'homme et de la société

180 points ECTS
6 Semestres

Lieu de formation : Besançon.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+3
Volume horaire global : 1500
Forme de l'enseignement : En présentiel
Formation : Initiale, Continue

Contact : Quentin MARCEL

quentin.marcel@univ-fcomte.fr

scolarite-shs@univ-fcomte.fr

03 81 66 53 42


Fiche 5 maj le 22/09/2017 18:00

Licence Géographie et aménagement




Dénomination officielle : Licence Géographie et aménagement
Domaine de formation : Sciences humaines et sociales

Présentation

Au semestre 1, la formation est organisée en portail avec comme mineure la sociologie et l'histoire. L'étudiant peut donc à la fin du premier semestre se réorienter dans la mineure qu'il aura choisi au début de semestre.
Au second semestre, l'étudiant peut continuer la mineure sélectionnée au premier semestre ce qui lui permet à la fin de la première année de faire le choix de se réorienter dans celle-ci en début de seconde année. Il peut aussi faire le choix du complément de majeure dès ce second semestre.
L'étudiant a le choix entre 4 parcours :
1/ Le parcours géographie et aménagement, qui est la colonne vertébrale de la formation, offre tous les éléments nécessaires à l'obtention des compétences demandées à l'issue d'une licence de géographie, aménagement.
2/ Le parcours CMI SIGIT, qui intègre les UE du parcours 1, complète la formation avec un renforcement disciplinaire ainsi qu'un diversification
3/ Le parcours géographie-histoire, qui intègre une mineure histoire tout au long du cursus, pour les étudiants qui se destinent à l'enseignement et plus particulièrement le CAPES bidisciplinaire d'Histoire-géographie.
4/ Le parcours territoire et société, qui intègre une mineure de sociologie, amène une coloration spécifique pour une insertion dans certaines collectivités territoriales

Objectifs

La mention Géographie et Aménagement a pour but de former des étudiants polyvalents capables d'avoir des connaissances issues d'un enseignement généraliste et théorique et des savoir-faires technique et pratique. Elle est composée de 4 parcours destinés à donner une coloration professionnalisante distincte (métiers de l'enseignement, de l'aménagement du territoire avec une dimension plus centrée sur la géographie ou avec un apport sociologique et aménagement du territoire mais dans une dimension d'ingénierie (CMI SIGIT)).

La formation offre :

  • Un socle de connaissances fondamentales en géographie générale (physique, humaine, économique et régionale, aménagement du territoire) apportant une culture générale.
  • Des mises en situation obligeant les étudiant à intégrer les approches spatio-temporelles et à être capables d'avoir une réflexion critique sur un sujet ou projet à traiter.
  • Un bon degré de connaissance des savoir-faire disciplinaires et des outils leur permettant de maîtriser la chaîne du traitement de données (de la collecte à l'exploitation des données à leur représentation ¿ SIG ¿ télédétection ...).
  • Une préprofessionnalisation donnant les éléments essentiels pour une entrée dans le monde du travail (travail en groupe, sur projet, réflexion sur les débouchés et métiers, techniques de recherche d'emplois, maîtrise d'une langue étrangère).

La formation prépare à une insertion professionnelle dans le secteur des métiers tertiaires du public et du privé (de type emplois techniques relevant de la gestion territoriale à tout échelle) ou à une poursuite d'étude en :

  • masters de géographie, d'aménagement et d'urbanisme, lié à l'environnement et sa gestion, de gestion des risques, de géomatique, ...
  • masters de l'enseignement.

Parcours Géographie et aménagement :

  • C'est le parcours de référence de la formation, sa colonne vertébrale sur lequel s'appuient les autres parcours.
  • Il donne une première spécialisation sur la dimension aménagement du territoire.

Parcours CMI :

  • Ce parcours est la première partie du Cursus Master Ingénierie.
  • Il est plus exigeant et densifie la formation afin de permettre aux étudiants de poursuivre en Master afin d'obtenir les compétences propres à la recherche et aux métiers de l'ingénierie.

Parcours Mineure Histoire :

  • L'objectif est de compléter la dimension connaissances fondamentales avec une culture historique suffisante pour pouvoir se présenter aux concours de l'enseignement primaire et secondaire. Elle se substitue aux aspects les plus techniques du parcours Aménagement.

Parcours Mineur Sociologie :

  • Il s'agit d'offrir un complément de formation sur le versant de la sociologie afin d'armer les étudiants voulant se destiner plutôt à l'aménagement et à la gestion de projet.

Compétences

Les titulaires du diplôme possèdent un socle de connaissances qui leur permet :

  • de saisir les enjeux environnementaux de la planète, ses modes d'occupation et d'exploitation. Ils comprennent les interrelations entre les différentes composantes du système terre et sont capables de dialoguer avec les spécialistes des autres disciplines.
  • d'analyser les enjeux sociaux, économiques et culturels qui animent et structurent les territoires ;
  • d'interpréter les dynamiques spatiales de l'espace français (à toutes les échelles), de les contextualiser dans le système européen ;
  • de comprendre l'environnement économique international et ses implications aux différentes échelles : régionalisation de blocs économiques, émergence de nouvelles puissances et diversification des Suds. Ils sont conscients des impacts locaux de processus globaux ;
  • d'apprécier le rôle des différentes mobilités sur les transformations de l'espace et du tissu urbain ;
  • d'approcher les principaux modèles théoriques de la localisation et de la distribution.

Armés de ces connaissances, ils possèdent une nécessaire approche critique des lieux pour les contextualiser lors d'un diagnostic territorial et être pertinent dans la gestion des échelles et des dimensions spatio-temporelles. Ils développent un cadre de réflexion, une approche de type systémique qui intègre le rôle des acteurs territoriaux. Ils sont conscients d'une nécessaire approche pluridisciplinaire pour saisir la complexité des interrelations homme (société)- milieux et développent une approche critique.

Ils possèdent aussi les compétences techniques suivantes :

  • Maîtrise de la chaîne de traitement de l'information à la fois conceptuelle et aussi technique (maîtrise des logiciels de base en statistique, cartographie automatique, SIG et BD et représentation graphique).
  • Capacité à synthétiser et communiquer les résultats de l'analyse dans un rapport écrit ou oral en préparant des supports de communication adaptés en fonction du public.
  • Savoir travailler en équipe et sur projet