DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences juridiques, économiques, politiques et de gestion

120 points ECTS
4 Semestres

Lieu de formation : Besançon.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+5
Volume horaire global : 784
Forme de l'enseignement : En présentiel
Formation : Initiale, Continue

Contact : Scolarité, aspects Administratifs

sjepg-scolarite@univ-fcomte.fr

Contact : Responsables pédagogiques

master-contentieux@univ-fcomte.fr, master-droit-prive-applique@univ-fcomte.fr, master-droits-fondamentaux@univ-fcomte.fr


Fiche 74 maj le 30/04/2017 18:00

Master Justice, procès et procédures

- Contentieux (Recrutement : 15/05/2017 au 17/06/2017)
- Droit privé appliqué (Recrutement : 15/05/2017 au 17/06/2017)
- Protection des droits fondamentaux et des libertés (Recrutement : 15/05/2017 au 17/06/2017)




Dénomination officielle : Master Justice, procès et procédures
Domaine de formation : Droit, économie, gestion

Présentation

La formation se base sur un Master 1 a dominante droit privé. Ce master 1 donne accès à des Master 2 séparés en 3 parcours : Droit Privé Appliqué, Contentieux et Protection des Droits fondamentaux et des Libertés. Le master 1 est bien commun aux 3 parcours mais il permet à l'étudiant de commencer à se spécialiser par un jeu conséquent d'options.

Objectifs

Le Master Justice, procès, procédures a pour triple objectif de préparer les étudiants aux concours et examens du monde judiciaire (greffe, magistrature, barreau, administration pénitentiaire, police, huissier...), à former des juristes immédiatement opérationnels (banque, assurance, organismes sociaux, services contentieux...) et initier les étudiants à la recherche.


Parcours Contentieux :

L'objectif du parcours contentieux est au choix, soit de préparer les étudiants à une insertion rapide dans la vie professionnelle, soit de les préparer aux différents concours judiciaires ou de l'administration, soit encore à la rédaction d'une thèse de Doctorat. La formation d'un juriste repose sur des préoccupations multiples : apprentissage de contenus spécifiques et techniques, apprentissage de méthodes propres au droit et insertion de ces apprentissages dans un environnement général permettant à l'étudiant de maîtriser le cadre historique, politique, social, économique, intellectuel et technique dans lequel naît et se développe un système juridique tout autant que l'application concrète du droit aux situations de la vie courante ou des affaires. Le cursus de Master répond à ces multiples préoccupations et propose donc une approche du droit et un déroulement des études marqués par la volonté de mettre l'accent sur la formation générale comme spécialisée. Le master « contentieux » vise à donner aux étudiants à la fois des compétences complètes dans les matières fondamentales du contentieux et une formation méthodologique nécessaire à leur insertion professionnelle. A l'issue de sa formation, l'étudiant aura acquis des connaissances variées, mais aussi une capacité d'analyse, de présentation et de persuasion. L'ensemble de ces éléments permettra à l'étudiant de s'insérer rapidement et avec aisance dans la vie professionnelle ou d'engager un travail de recherche sous la forme d'une thèse


Parcours Droit Privé Appliqué :

Le Parcours « Droit privé appliqué » a pour objectif de perfectionner les étudiants aux aspects contemporains et appliqués des matières fondamentales de droit privé étudiées jusqu'alors. Il permet de former de futurs praticiens du droit, mais également de futurs enseignants chercheurs attirés par les problématiques actuelles du droit privé. Les étudiants bénéficieront d'une formation à la pratique et à la recherche dans plusieurs domaines, relevant essentiellement du droit civil. L'ambition est de former des juristes généralistes et polyvalents, au fait des évolutions contemporaines du droit privé.


Parcours Protection des Droits Fondamentaux et des Libertés :

Le Parcours Protection des droits fondamentaux et des libertés , parcours en partenariat avec l'UFR de l'université de Dijon en Bourgogne. Il est conçu comme un apprentissage à la recherche et une spécialisation dans le domaine du droit des libertés fondamentales (liberté d'expression, égalité, droit à la non-discrimination...). Il permet aussi d'approfondir la formation juridique générale des étudiants. Ceux-ci doivent être capables, à l'issue du master, de mener à bien une recherche juridique en ayant une démarche scientifique et personnelle (élaboration rationnelle d'une bibliographie, structuration d'un plan, développement d'analyses personnelles sur le sujet, esprit critique).


Compétences

Les acquis d'apprentissage sont formulés pour l'ensemble des UE : identifier les problématiques juridiques pouvant relever de différents domaines de spécialité, développer une argumentation juridique, analyser un texte juridique (décision de jurisprudence, texte de loi ou de nature règlementaire d'origine interne ou européenne), exploiter les sources du droit tant internes qu'internationales, exploiter les bases et données numériques .

Les savoir-faire s'expriment dans ces cadres variés tant à l'oral qu'à l'écrit.

Les étudiants sont en outre formés à une recherche autonome dans des secteurs qu'ils n'ont pas encore explorés.

Les étudiants sont mis en situation par le biais d'exercices pratiques (cas pratiques et commentaires) qui leur permettent de mettre en œuvre la méthodologie enseignée et d'appliquer leurs connaissances.