DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences juridiques, économiques, politiques et de gestion

120 points ECTS
4 Semestres

Lieu de formation : Besançon.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+5
Volume horaire global : 764
Forme de l'enseignement : En présentiel, Hybride
Formation : Initiale, Continue, En alternance (Par apprentissage, contrat pro)

Contact : Scolarité, administration

sjepg-scolarite@univ-fcomte.fr

Contact : Responsables pédagogiques

master-banque-finance@univ-fcomte.fr, master-conseiller-clientele-pro@univ-fcomte.fr, master-eachats@univ-fcomte.fr, master-ingenierie-economique@univ-fcomte.fr


Fiche 77 maj le 24/09/2017 13:00

Master Economie de l'entreprise et des marchés
(Capacité totale de recrutement M1 : 94)

- Banque et Finance (Recrutement : 24/03/2017 au 19/07/2017, capacité M1 : 22) Fiche RNCP
- Conseiller Clientèle de Professionnels (Recrutement : 24/03/2017 au 19/07/2017, capacité M1 : 22) Fiche RNCP
- E-achat et Marchés (Recrutement : 24/03/2017 au 19/07/2017, capacité M1 : 25)
- Ingénierie économique (Recrutement : 24/03/2017 au 19/07/2017, capacité M1 : 25)




Dénomination officielle : Master Economie de l'entreprise et des marchés
Domaine de formation : Droit, économie, gestion

Présentation

Le Master de mention « Economie de l'Entreprise et des Marchés » regroupe quatre parcours professionnalisants :
- parcours Banque et Finance (BF),
- parcours Conseiller de Clientèle de Professionnels (CCPro),
- parcours E-achat et Marchés (EA),
- parcours Ingénierie économique (IE).

Mutualisation. Un volume relativement important de cours est mutualisé entre les quatre parcours de la mention. Les taux de mutualisation plus détaillés sont les suivants (ils ne sont pas symétriques puisque les volumes horaires propres à chacun des parcours sont hétérogènes) :

- Au semestre 1, la mutualisation est très forte puisque les cours sont communs entre les parcours "Banque et finance" et "Conseiller de clientèle professionnels", et que 82% des cours sont communs aux quatre parcours.

- Au semestre 2, le taux de mutualisation de BF et CCPro est de 100%. Le taux de mutualisation pour BF & CCPro avec IE est de 14%. Le taux de mutualisation pour EA avec IE est de 27%. Le taux de mutualisation pour IE avec BF & CCPro est de 15%, et celui pour IE avec EA est de 18%.

- Au semestre 3, le taux de mutualisation pour BF avec CCPro est de 20%. Le taux de mutualisation pour BF avec IE est de 20%. Le taux de mutualisation pour EA avec IE est de 10%. Le taux de mutualisation pour IE avec BF & CCPro est de 39%, et celui pour IE avec EA est de 15%.

- Il n'y a aucune mutualisation au semestre 4.

Cette mutualisation décroissante au fil des semestres reflète le souci de doter les étudiants d'une base solide et commune aux quatre parcours au début du Master, homogénéité qui justifie une mention commune. Ensuite, les parcours se différencient selon les spécificités des métiers visés.


Objectifs

Le Master de mention « Economie de l'Entreprise et des Marchés » propose quatre parcours professionnalisants dans les métiers d'encadrement, d'analyse stratégique et opérationnelle des secteurs industriels, tertiaires, nécessaires au fonctionnement des organisations privées et publiques : cadre au sein des banques et des sociétés de gestion de patrimoine et d'assurance (parcours Banque et Finance), chargé de clientèles de professionnels et entreprises (parcours Conseiller de Clientèle de Professionnels, CCPro), acheteur industriel, acheteur public, chef de projet achat et logistique, spécialisés dans les outils du e-achat (parcours E-achat et Marchés), chargé d'études économiques et empiriques, chargé d'analyses stratégiques, chargé de mission, chef de projet économique, environnement, santé... (parcours Ingénierie économique).

Un des principaux objectifs de la mention « Economie de l'Entreprise et des Marchés », et qui en assure sa cohérence, est de donner aux étudiants un enseignement de haut niveau en économie quantitative (relative à l'analyse des marchés, aux stratégies des agents et à l'environnement économique global) et en gestion (management de projet, management opérationnel des achats et analyse financière, évaluation des risques) avec une spécialisation progressive dans les métiers préparés. L'ambition de la formation est de faire acquérir aux étudiants la maîtrise de la formalisation de problèmes économiques, la maîtrise d'outils statistiques et économétriques, la maîtrise d'outils d'analyse managériale (management stratégique et opérationnel, management de projets transversaux, analyse financière, système d'information ERP, logiciels spécifiques), tout en veillant constamment à leur intégration sur le marché de l'emploi. Un objectif multidisciplinaire et d'ouverture est également visé, avec la présence marquée d'enseignement d'informatique, nécessaire à tous, de droit, indispensable notamment aux étudiants des parcours Banque et Finance et Conseiller de Clientèle de Professionnels, E-achat et Marchés, et d'anglais, indispensable principalement aux étudiants du parcours E-achat et Marchés ainsi qu'aux étudiants du parcours Ingénierie économique (nombreux cours en anglais dans ces deux parcours). Simultanément, l'objectif est de donner aux étudiants les compétences spécifiques propres aux différents métiers auxquels ils se destinent. C'est pourquoi la professionnalisation dans la mention est progressive et continue et davantage accentuée en M2, et qu'une formation en alternance est proposée avec le partenariat du CFPB (Centre de Formation des Professions Bancaires), en M2, dans le parcours Conseiller de Clientèle de Professionnels (CCPro) et en M2 dans le parcours E-achat et Marchés.

Ainsi, les étudiants de M1 réalisent un stage de deux mois minimum (dans la pratique, le stage se prolonge pendant la période estivale et dure jusqu'à quatre mois). Les étudiants du parcours Ingénierie Economique peuvent, s'ils le souhaitent, réaliser un mémoire à la place du stage, éventuellement au sein d'un laboratoire de recherche. En M2, les étudiants réalisent un stage de quatre mois minimum (dans la pratique, les stages durent souvent six mois). Les étudiants inscrits en parcours Ingénierie économique peuvent réaliser un mémoire de recherche, éventuellement dans le cadre d'un stage en laboratoire de recherche. Les étudiants du parcours E-achat et Marchés, en M2, peuvent réaliser leur insertion professionnelle dans le cadre d'une alternance. Le parcours Conseiller de Clientèle de Professionnels fonctionne en alternance uniquement sur un rythme bi-mensuel.

La mention utilise également de nombreux outils pédagogiques innovants afin de faciliter l'acquisition des connaissances des étudiants et leur permettre de déployer leurs compétences : cours en ligne sur Moodle actualisés, jeux numériques stratégiques économiques (1 BQF a été obtenu dans ce cadre), utilisation de la tablette à des fins pédagogiques, création d'une adresse alias afin de faciliter la communication des enseignants avec les étudiants, achats d'études de cas réels au CNDP. Dès le S1, les étudiants doivent réaliser des études de cas où ils doivent déployer des compétences générales et spécifiques à leur futur métier. Ils doivent également réaliser des projets tuteurés dans l'ensemble des parcours de M1 et de M2. Dans le cadre de la professionnalisation, ils sont amenés dès le S1 à suivre des séances de management de projet (outils, gestion d'équipe, etc.).

Un volume relativement important de cours est mutualisé entre les quatre parcours de la mention. Cette mutualisation est très forte au semestre 1 puisque les cours sont communs entre les parcours Banque et finance et Conseiller de clientèle professionnels, et que 82% des cours sont communs aux quatre parcours. Aux semestres 2 et 3, la mutualisation est variable selon les parcours considérés et avoisine 20%. Il n'y a aucune mutualisation au semestre 4. Cette mutualisation décroissante au fil des semestres reflète le souci de doter les étudiants d'une base solide et commune aux quatre parcours au début du Master avant de différencier les parcours selon les spécificités des métiers visés.



Compétences

Compétences générales et transversales acquises dans la mention :

- Analyser un problème en tenant compte de l'interdépendance stratégique des acteurs (théorie des jeux, théorie des contrats)

- Développer une intelligence de l'environnement international au sens large (économie, évaluation des risques, langues, cultures, civilisations, etc.)

- Comprendre les mécanismes de la concurrence et de la formation des prix sur les marchés

- Analyser des bases de données (outils statistiques et économétriques)

- Maîtriser les outils informatiques généraux et spécialisés (certificat C2i)

- Maîtriser une langue vivante étrangère à l'écrit et à l'oral (anglais, certificat TOEIC)

- Gérer et réaliser un projet global (management de projet, projets tuteurés, expérience en milieu professionnel...)

- Maîtrise de la communication et des techniques de négociation

- Maîtrise des méthodes de travail en réseau

- Capacité d'adaptation à des publics différents, capacité à encadrer une équipe de travail, savoir rendre compte

- Investissement personnel, aisance relationnelle et rédactionnelle

- Autonomie, sens de l'initiative, sens de l'organisation


Approches réflexives

Les étudiants sont incités à l'auto-évaluation lors des différents travaux oraux et des mises en situation professionnelle (par exemple, lors de simulations d'entretiens d'embauche ou d'entretiens commerciaux et de négociation). Les étudiants sont aidés dans l'élaboration de leur projet personnel et professionnel, dès le S1, dans le cadre de séances d'approche de leur métier, également au S3 dans le cadre d'approches plus spécifiques à leur insertion.

Dans le cadre du S1, les étudiants suivent une formation qui leur permet d'appréhender le portefeuille de compétences à acquérir en vue de l'exercice de leur métier.