DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences du langage, de l'homme et de la société

120 points ECTS
4 Semestres

Lieu de formation : Besançon.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+5
Volume horaire global : 720
Forme de l'enseignement : A distance, En présentiel, Hybride
Formation : Initiale, Continue

Contact : Nadège CHAVEL

nadege.chavel@univ-fcomte.fr

scolarite-lettres-langues@univ-fcomte.fr

03 81 66 53 37


Fiche 84 maj le 13/12/2017 18:00

Master Français langue étrangère
(Capacité totale de recrutement M1 : 200)

- Didactique du FLE/FLS (Recrutement : 24/03/2017 au 31/08/2017, capacité M1 : 40)
- Métiers du FLE, Ingénierie de la formation et Coopération internationale (Recrutement : 24/03/2017 au 31/08/2017, capacité M1 : 40)
- Politiques linguistiques - éducatives (Recrutement : 24/03/2017 au 31/08/2017, capacité M1 : 40)
- Politiques linguistiques - éducatives et environnements numériques - EAD (Recrutement : 24/03/2017 au 31/08/2017, capacité M1 : 80)




Dénomination officielle : Master Français langue étrangère
Domaine de formation : Arts, lettres, langues

Présentation

La mention FLE est déclinée en quatre parcours, les deux premiers parcours (P1 et P2) sont donnés exclusivement en présentiel à l'UFR SLHS, le troisième parcours (P3) est donné au CLA en formation hybride (enseignement à distance avec un regroupement annuel de 2 semaines en présentiel), et le quatrième (P4) est donné exclusivement à distance via le CTU.

L'intitulé des parcours :

Parcours 1 (P1) : Didactique du FLE/FLS

Parcours 2 (P2) : Politiques linguistiques-éducatives

Parcours 3 (P3) : Métiers du FLE, ingénierie de la formation et coopération internationale

Parcours 4 (P4) : Politiques linguistiques-éducatives et environnements numériques

Les quatre parcours présentent une mutualisation importante.

P1 et P2 s'adressent en priorité, mais pas exclusivement, à des étudiants en formation initiale visant une carrière professionnelle dans le domaine du Français Langue Etrangère. P1 adoptera plus spécifiquement une perspective micrologique, centrée sur l'élaboration de dispositifs d'enseignement-apprentissage des langues, tandis que le parcours 2 adoptera une perspective macrologique, centrée sur l'élaboration des politiques linguistiques dans le monde de la francophonie. La mutualisation importante entre les deux parcours permet aux étudiants de bénéficier à la fois de fondamentaux nécessaires à une insertion professionnelle dans le domaine de la promotion, diffusion et enseignement du FLE/FLS, auxquels s'ajoutent également des contenus d'enseignement spécifiquement orientées vers les problématiques corrélatives à l'enseignement/apprentissage du FLE/FLS, et étroitement liées aux questions de politiques linguistiques et éducatives propres aux contextes mondiaux d'enseignement du et en français.

P3 s'adresse majoritairement, mais pas exclusivement, à des publics ayant une expérience préalable dans le domaine du FLE et qui souhaitent acquérir ou consolider des compétences en ingénierie de la formation en langues, plus particulièrement dans un contexte international et de coopération.

P4 s'adresse à des étudiants éloignés ou empêchés, en formation initiale ou continue, résidant en France ou à l'étranger, engagés dans la vie professionnelle et possédant une expérience dans l'enseignement ou dans la gestion de dispositifs en Français Langue Etrangère (FLE) et aux futurs responsables dans les domaines des politiques linguistiques et éducatives, de l'expertise curriculaire et des programmes, des dispositifs éducatifs en langues (audit, conseil, production) et de l'ingénierie de la formation.

Les quatre parcours ouvrent la voie à la recherche doctorale dans les domaines des sciences du langage (FLE/FLS, didactique des langues et des cultures, politiques linguistiques, didactique du plurilinguisme, ingénierie de la formation, etc.).

Objectifs

La mention de Master s'appuie sur les atouts de l'UFC pour le FLE, aussi bien sur le plan de la formation (expérience confirmée sur le plan international grâce au Centre de Linguistique Appliquée (CLA)) que de la ressource humaine (nombreux enseignants-chercheurs spécialisés en didactique dont certains ayant exercé à l'étranger des fonctions de coopération linguistique, éducative et universitaire au sein du réseau culturel du Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International (MAEDI)) ainsi que l'appui du laboratoire ELLIADD (EA4661). Cette configuration unique, renforcée par le Centre de Télé-enseignement Universitaire (CTU) possédant des centres d'examens sur les cinq continents, permet non seulement de consolider les orientations et les contenus des différents parcours qui ont fait la spécificité de Besançon, mais de tenir compte aussi de l'évolution des demandes et de la nécessaire articulation aux nouvelles thématiques de recherche développées dans le laboratoire de recherche. Outre les enseignements proposés dans le quinquennal précédent portant sur la didactique du FLE/FLS et l'ingénierie de formation, l'offre actuelle permet l'émergence d'un « pôle d'excellence » centré sur les politiques linguistiques-éducatives, les métiers du FLE/FLS et de la coopération internationale, la didactique et l'ingénierie éducative et de formation.

Le nouveau paysage régional, né de la fusion récente des régions Bourgogne et Franche-Comté, donne au bassin bisontin, avec ce qu'il a de spécifique en matière d'enseignement/apprentissage des langues et de formation de formateurs, une place particulière visible aux niveaux national et international.

La mention FLE est déclinée en quatre parcours, les deux premiers parcours sont donnés exclusivement en présentiel à l'UFR SLHS, le troisième parcours est donné en hybride au CLA, et le quatrième est donné exclusivement à distance via le CTU.

Les quatre parcours présentent une forte mutualisation, notamment des enseignements fondamentaux en didactique. Les parcours 1 et 2, respectivement P1 et P2 s'adressent en priorité, mais pas exclusivement, à des étudiants en formation initiale visant une carrière professionnelle dans le domaine du Français Langue Etrangère. P1 adoptera plus spécifiquement une perspective micrologique, centrée sur l'élaboration de dispositifs d'enseignement-apprentissage des langues, tandis que P2 adoptera une perspective macrologique, centrée sur l'élaboration des politiques linguistiques dans le monde de la francophonie. La mutualisation importante entre les deux parcours permet aux étudiants de bénéficier à la fois de fondamentaux nécessaires à une insertion professionnelle dans le domaine de la promotion, diffusion et enseignement du FLE/FLS, auxquels s'ajoutent également des contenus d'enseignement spécifiquement orientées vers les problématiques corrélatives à l'enseignement/apprentissage du FLE/FLS, et étroitement liées aux questions de politiques linguistiques et éducatives propres aux contextes mondiaux d'enseignement du et en français.

Le parcours 3 (P3) s'adresse majoritairement à un public en formation continue, enseignants de FLE et/ou acteurs des métiers du FLE, qui souhaite acquérir des compétences en Ingénierie de la formation. Le parcours 4 (P4) s'adresse à des étudiants éloignés ou empêchés, en formation initiale ou continue, résidant en France ou à l'étranger, engagés dans la vie professionnelle et possédant une expérience dans l'enseignement ou dans la gestion de dispositifs en Français Langue Etrangère (FLE) et aux futurs responsables dans les domaines des politiques linguistiques ¿ éducatives, de l'expertise curriculaire et des programmes, des dispositifs éducatifs en langues (audit, conseil, production) et de l'ingénierie de la formation.

Les quatre parcours ouvrent la voie à la recherche doctorale dans les domaines des sciences du langage (FLE/FLS, didactique des langues et des cultures, politiques linguistiques, didactique du plurilinguisme, ingénierie de la formation, etc.).


Compétences

Les compétences visées par P1 relèvent de la maîtrise conceptuelle, méthodologique et technique dans le domaine de la didactique, des théories et modalités de l'acquisition et de l'apprentissage des langues étrangères, y compris l'expertise des enjeux relatifs aux métiers des langues, la description des langues naturelles et l'analyse sémiolinguistique des discours, l'observation/analyse de l'enseignement de langues, de la méthodologie de la recherche.

Les enseignements porteront sur les domaines centraux de la didactique du FLE :

· les contextes et publics, les dispositifs, les normes sociales ;

· la didactique et les méthodologies d'enseignement des langues, avec une attention portée aux développements récents dans les recherches liées au domaine ;

· les pratiques et conduites de classe, les différentes spécialités de la didactique des langues et des cultures.

La professionnalisation et l'initiation à la recherche seront développées tout au long de la formation, par des enseignements dédiés et par l'entraînement de compétences transversales spécifiques. Une attention particulière sera portée aux pratiques pédagogiques innovantes autour de contenus fondamentaux.

Les compétences visées par P2 sont des compétences générales dans le domaine de la didactique du FLE, des théories de l'acquisition et de l'apprentissage des langues étrangères, de la description des langues naturelles, de l'acquisition de fondamentaux disciplinaires relatifs à la didactique et à la pédagogie de l'enseignement du français dans ses diverses déclinaisons, de l'initiation aux problématiques des politiques linguistiques et éducatives, des dispositifs linguistiques-éducatifs, de la gestion du plurilinguisme et du pluriculturalisme, de l'analyses de situations professionnelles et de contextes spécifiques de l'enseignement du FLE/FLS à l'international, de la place des langues dans les systèmes éducatifs et les enjeux linguistiques, institutionnels et professionnels. Renforcement en Master 2 des acquis disciplinaires du Master 1 à travers des enseignements professionnalisants et académiques centrés sur l'analyse des dispositifs linguistiques-éducatifs et la gestion des approches curriculaires, les planifications linguistiques institutionnelles et non institutionnelles, les enjeux linguistiques et éducatifs internationaux et nationaux (acteurs, institutions, spécificités).

Les compétences visées par P3 concernent en Master 1 l'acquisition de bases théoriques et pratiques articulées sur les spécificités du parcours « Métiers du FLE, ingénierie de la formation » développées dans le cœur des métiers du Centre de linguistique appliquée (CLA) : initiation à l'élaboration de matériels pédagogiques, sensibilisations aux publics spécifiques et à leurs objectifs de formation (DNL, FOS). En M2, la formation proposée dans ce parcours se place du côté des pédagogies dites «de projet». Cette dimension se retrouve tant au niveau des unités d'enseignement que du stage réalisé au semestre 4. Les unités d'enseignement, qui associent savoirs et savoir-faire, sous forme de cours magistraux et de travaux dirigés à la fois à distance et durant les périodes de regroupement sont centrées sur des études de cas, constituent l'opportunité d'acquérir l'ensemble des compétences nécessaires à un professionnel de haut niveau dans le domaine du FLE et plus largement des langues. A l'issue de la formation, les étudiants sont capables de concevoir, programmer, piloter, expertiser, évaluer des programmes de formation de formateurs, du matériel pédagogique, des dynamiques ingénieriques spécifiques comme la création d'un centre de ressources, d'un dispositif d'auto-apprentissage.

Les compétences visées par P4 sont des compétences fondamentales pour les métiers du FLE, dans le cadre de la coopération linguistique-éducative à l'international, mais également en France, au sein de dispositifs éducatifs visant à l'insertion des populations migrantes. Outre l'enseignement des fondamentaux en sciences du langage, le parcours n° 4 mettra également l'accent sur les environnements numériques dans une visée didactique (Evolution des dispositifs médiatiques et numériques en didactique du FLE, typologie des supports numériques pour l'enseignement des langues, ingénierie du numérique, conception et élaboration de matériel didactique numérique, etc.)