DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences médicales et pharmaceutiques

120 points ECTS
4 Semestres

Lieu de formation : Besançon.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+5
Volume horaire global : 1600
Forme de l'enseignement : En présentiel
Formation : Initiale

Contact : Stéphanie BORDAS

stephanie.bordas@univ-fcomte.fr

webmaster-smp@univ-fcomte.fr


Fiche 90 maj le 02/07/2020 18:04

Master Santé

- International Master in Biomedical engineering (Recrutement : M2 : 01/02/18 au 21/06/18)
- M2 Des lipoprotéines aux thérapies innovantes Fiche RNCP
- M2 Microbiologie, Antibiorésistance, Génomique et Epidémiologie Fiche RNCP
- M2 Recherche en médecine palliative et dans le champ de la fin de vie
- M2 Relation Hôte Greffon Fiche RNCP




Internationalisation

La mention est ouverte à l'international depuis sa création, et les différents M2 ont construit un réseau de partenaires impliqués en qualité de site d'accueil pour les stages (cf liste des équipes d'accueil).

Au niveau du M1, la mobilité des étudiants n'est pas possible en raison du cursus en parallèle des étudiants en cours des études de santé. Toutefois, le M1 accueille en moyenne 2 étudiants étrangers titulaires d'un diplôme de santé dans leur pays d'origine et après passage devant une commission d'équivalence. Depuis deux ans le M1 accueille un étudiant en médecine d'une université brésilienne selon le programme Sciences sans Frontières.

Au niveau des M2, ils sont tous ouverts aux étudiants étrangers francophones, ou très partiellement francophones (environ 1 à 2/an pour RHG). Entre 2010 et ce jour ce sont plus de 23 étudiants étrangers qui ont été accueillis entre le M2 RHG et AQPS. En revanche, seul le M2 AQPS place des étudiants en stage à l'étranger (Suisse, Allemagne et Belgique), alors que tous les M2 offrent de réelles possibilités de stage à l'étranger (nombreux sites de stage à l'étranger pour RHG et LipTHérapI).

La participation de chercheurs étrangers dans l'enseignement est également un des dispositifs favorisant l'ouverture à l'international.

Le M2 LipThérapI sera ouvert aux étudiants francophones ou non, justifiant un enseignement en totalité dispensé en anglais. De nombreux sites de stages à l'étranger sont prévus. Une évolution de ce parcours vers la création d'un master Degree Erasmus + est prévue.

Enfin, l'ouverture à l'international est illustrée de manière plus significative sur le moyen terme par le nombre de titulaires du diplôme de master poursuivant en thèse sur un projet de recherche associé à une équipe internationale partenaire du réseau des équipes d'accueil du master.

Par ailleurs, une quinzaine d'équipes étrangères figure dans la liste des équipes de recherche d'accueil.


Mobilité des étudiants

Au niveau du M1, la mobilité des étudiants n'est pas possible en raison du cursus en parallèle des étudiants en cours des études de santé. Toutefois, le M1 accueille en moyenne 2 étudiants étrangers titulaires d'un diplôme de santé dans leur pays d'origine et après passage devant une commission d'équivalence. Depuis deux ans le M1 accueille un étudiant en médecine d'une université brésilienne selon le programme Sciences sans Frontières. Tous les M2 sont ouverts aux étudiants étrangers francophones, ou très partiellement francophones : 25% d'étudiants étrangers en moyenne pour RHG (Cf 5-Enquête M2 RHG), 10% en moyenne pour les autres M2. Entre 2010 et ce jour, ce sont plus de 23 étudiants étrangers qui ont été accueillis entre le M2 RHG et AQPS. Les M2 AQPS et RHG placent quelques étudiants en stage à l'étranger (Suisse, Allemagne et Belgique pour AQPS et Suisse, Ecosse, USA, Suède pour RHG) alors que tous les M2 offrent de réelles possibilités de stage à l'étranger (GeRIS membre de la fédération des masters Franco-Suisses, et nombreux sites de stage à l'étranger pour RHG, industriel pour AQPS). La participation de chercheurs étrangers dans l'enseignement bien que très modeste (environ 2%) est également un des dispositifs favorisant l'ouverture à l'international. Enfin, pour RHG, cette ouverture est illustrée de manière plus significative sur le moyen terme par le nombre de titulaires du diplôme de master poursuivant en thèse ou en post-doctorat sur un projet de recherche associé à une équipe internationale partenaire du réseau des équipes d'accueil du master (10%).