DIPLÔME

Version imprimable

UFR Sciences médicales et pharmaceutiques

Lieu de formation : Besançon.
Niveau de diplôme validé à la sortie : Bac+5
Durée de la formation : une année universitaire (6 regroupements de 3.5 jours de janvier à septembre)
Volume horaire global : 126 heures réparties en 18 journées de 6h ou 3h
Forme de l'enseignement : Présentiel
Formation : Formation continue

Frais d'inscription : Frais de formation: 2000 € + droits inscription universitaire
Responsable de la formation : Pr Régis AUBRY
Contact : Scolarité UFR SMP

03 63 08 22 00


Fiche 18497 maj le 08/09/2016

Diplôme interuniversitaire d'éthique et vulnérabilité




Dénomination officielle : Diplôme interuniversitaire d'éthique et vulnérabilité
Domaine de formation : Sciences, technologies, santé

Présentation

Les acteurs du monde de la santé sont et seront plus encore demain confrontés à des situations complexes, souvent générées par les avancées de la médecine et les progrès dans le domaine de la santé. Ainsi en est-il des questions posées à notre société par le vieillissement et parfois ses corollaires que sont la perte d'autonomie, la dépendance ; les questions concernant la fin de la vie se posent aujourd'hui fréquemment du fait de la chronicisation de nombreuses maladies faisant émerger des interrogations touchant à la qualité voire au sens de la vie ; les situations de handicap parfois générées par la médecine ¿ c'est souvent le cas en réanimation ¿ imposent de questionner le regard que notre société porte sur les personnes, sur la place qui leur est faite ou laissée.. Ces trois figures de la vulnérabilité (être vieux, en fin de vie, handicapé) seront explorées dans ce DIU au travers de la rigueur du questionnement éthique
Le vieillissement de la population nous amène chaque jour des réflexions sur la place des plus âgés dans la société, tant dans nos vies personnelles que professionnelles. Le coût social de ce vieillissement confronte à l'urgence dans les pratiques de décisions individuelles.
Ces questions vont des plus pragmatiques (pratique de soins, relations familiales) aux plus philosophiques dans le rapport de la vie à la mort.
Le statut que nous acceptons de reconnaître aux personnes âgées est révélateur de choix de société concernant l'humain, et par là de choix concernant le présent et l'avenir de chacun. Il se lit dans les attitudes à l'égard de l'autre, dans les gestes et les discours. Or l'évolution des pratiques et des discours ne peut se produire que par l'intermédiaire de la réflexion individuelle et sociale sur l'expérience singulière des personnes.
La personne âgée possède en effet un rapport à la vie et un rapport au monde qui lui est propre, souvent difficile à assimiler par des personnes jeunes prises dans l'action. Prendre le temps du recul ne peut que favoriser la qualité de la présence à l'autre, ainsi que la prise de décision face aux souffrances et difficultés d'autrui.


Parcours

L'enseignement de l'éthique est basé sur une approche discursive, narrative avec des apports théoriques, des analyses de situations avec regards croisés des étudiants qui ont tous une expérience professionnelle et feront ainsi l'apprentissage de la richesse de l'interdisciplinarité. Les enseignants ont donc un rôle de coordinateurs pour aider à la construction de la rigueur du questionnement éthique. Ils assurent les apports théoriques et les synthèses nécessaires, ainsi que les conseils de méthode pour l'analyse des problèmes et la rédaction des mémoires de fin d'année.

Chaque module est coordonné par un référent, spécialiste de la matière qui organise les apports avec l'équipe qu'il réunit sous son autorité, en lien avec le responsable de la formation, le responsable pédagogique et le chargé de mission du SUFCOB.
Il y a un équilibre entre 63h de CM et 63h de TD.

Objectifs

Appréhender les questions du domaine de la santé au travers du questionnement éthique :

  • En apprenant à problématiser, structurer et organiser un questionnement éthique
  • En apprenant à argumenter et à débattre
  • En investissant plus particulièrement les questions d'ordre éthique concernant le vieillissement, la fin de vie et le handicap


Mots-clés

Enseignement médecine, éthique, vulnérabilité, diplôme universitaire, DU, études médicales